Your hometown Professional Group !
Accueil Nos maisons vedettes Nos propriétés Custom Page Notre personnel Testimonials

V�rification de cr�dit de derni�re minute

Saviez-vous que�?
Votre pr�teur hypoth�caire peut demander un deuxi�me rapport de solvabilit� juste avant la cl�ture. Des signaux d'alarme � ce point pourraient vous rendre inadmissibles au pr�t.

Ce que vous faites apr�s l'approbation du pr�t hypoth�caire peut vous rendre inadmissible � ce pr�t. L'approbation d'un pr�t hypoth�caire est conditionnelle, le pr�teur se r�servant le droit de faire � tout moment une nouvelle v�rification du revenu, des avoirs et de la situation d'emploi. Le pr�teur peut annuler le pr�t s'il y a eu des changements d�favorables � votre situation.

Ratio revenu/dettes

Votre ratio revenu/dettes est le montant de votre revenu mensuel brut divis� par le montant que vous d�pensez pour vos dettes. Les dettes comprennent notamment les versements hypoth�caires (capital, int�r�t, assurances, taxes), les paiements d'auto, les paiements de carte de cr�dit, le remboursement de pr�t �tudiant, les paiements de pension alimentaire, etc.

Le pr�teur examine votre ratio revenu/dettes au moment d'approuver votre pr�t hypoth�caire. Vous devez consacrer au plus 28 % de votre revenu � votre versement hypoth�caire (taxes fonci�res et assurances comprises) et au plus 36 % � votre versement hypoth�caire plus vos autres dettes. Tout ce qui peut affecter de fa�on d�favorable votre ratio revenu/dettes peut changer votre approbation en refus.

�vitez les signaux d'alarme

Un signal d'alarme est toute demande de renseignements sur votre solvabilit�. Si vous d�cidez de faire un achat important (par exemple, une auto, un bateau, des meubles) avant la cl�ture, vous risquez de faire appara�tre un signal d'alarme sur votre rapport de solvabilit�.

Laissez votre argent l� o� il est

Le pr�teur examine vos avoirs en liquide au moment d'approuver votre pr�t hypoth�caire. Ces liquidit�s comprennent notamment vos comptes courants, d'�pargne, vos certificats de d�p�t, vos comptes sur les march�s financiers, vos caisses de retraite, vos actions et vos fonds mutuels.

�vitez toute modification aux soldes de ces comptes. Ne fermez aucun compte. Ne changez pas de banque. Un retrait ou un d�p�t important dans l'un ou l'autre de ces comptes risque de d�clencher un signal d'alarme pour votre pr�teur. Dans un tel cas, vous pourriez avoir � pr�senter un document indiquant tous les d�tails des transactions impliquant un retrait ou d�p�t important.

Votre situation d'emploi

Pour la plupart des employ�s, un changement pour un emploi � salaire �gal ou plus �lev� ne d�clenchera pas de signal d'alarme. Cependant, les vendeurs ne doivent pas changer d'emploi avant la finalisation de leur pr�t hypoth�caire.

Employ�s salari�s
Si votre revenu provient enti�rement d'un emploi salari�, il ne devrait pas y avoir de probl�me si vous changez pour un emploi � salaire �gal ou sup�rieur. Toutefois, si votre revenu se compose d'un salaire et de primes, commissions ou surtemps, vous ne devriez pas changer d'emploi avant la cl�ture.

Employ�s pay�s � l'heure
Si votre revenu provient uniquement d'un emploi de 40 heures/semaine, sans surtemps, il ne devrait pas y avoir de probl�me � changer pour un emploi � r�mun�ration �gale ou sup�rieure. Toutefois, si votre revenu repose sur du travail en surtemps, ne changez pas d'emploi avant la cl�ture.

Employ�s � commissions
Si votre revenu provient, en entier ou en grande partie, de commissions, vous ne devriez pas changer d'emploi avant la cl�ture. En g�n�ral, les pr�teurs hypoth�caires font la moyenne de vos commissions durant les deux derni�res ann�es pour d�terminer votre revenu. Si vous changez d'employeur, votre historique de deux ans est �limin� et il n'est plus possible pour le pr�teur d'�valuer votre revenu.

Parlez � votre souscripteur hypoth�caire

Ne faites aucun changement � votre situation d'emploi ou de nature financi�re sans consulter d'abord votre souscripteur hypoth�caire.